• bandeau Web penché

 

NAAW17 web banner fr

 

 


Pause n˚49: Prenez une pause pour le plaisir

Prenez conscience des sensations que vos cinq sens vous procurent. Des petites doses de plaisir qui font du bien!
La pause en vidéo : https://youtu.be/8uTlSdcKW-Y

 
Prenez conscience des sensations que vos cinq sens vous procurent. Des petites doses de plaisir qui font du bien! Partagez votre pause #MaPauseDefiSante Déco...
YOUTUBE.COM
 
 

 

Pause n˚48: Prenez une pause pour être bienveillant

Bandeau pause48

 

La bienveillance, c’est être gentil avec quelqu’un par une pensée, un mot, un sourire ou une action.

Pourquoi ne pas provoquer des occasions de faire preuve de bienveillance?

La pause en vidéo : https://youtu.be/h3v5kYcAJsk

Bonne pause et bonne semaine


Pause n˚47: Prenez une pause pour fêter, papoter et vous amuser

Pause 47

Prendre une pause pour fêter ensemble et s’amuser favorise le bien-être et réduit le stress.

Fêter permet de créer des liens, de manière à avoir du plaisir et à se connaître. Alors fêtons!
Le défi de la semaine : prenez une pause pour créer des liens, du soutien social, de la solidarité.

Bonne pause et bonne semaine

 


Pause n˚46: Prenez une pause pour respirer

pause 46

C'est le printemps, on respire! Il existe mille et une techniques pour respirer. Peu importe celle que vous utilisez, la prochaine fois que vous vous sentirez tendu, prenez quelque minutes pour ralentir la cadence et respirer profondément. 
Découvrez un exercice simple de respiration: http://ow.ly/ZL3b2 
Pour en savoir plus: http://ow.ly/ZL3mI

Bonne pause et bonne semaine,


INVITATION

7 astuces pour être bien dans sa tête

7 astuce claudia

                                                                                                                                       

Participez à la campagne annuelle de promotion de la santé mentale qui débutera lors de la Semaine de la santé mentale du 2 au 8 mai 2016. La campagne annuelle 2015-2016 « Prenez une pause, dégagez votre esprit » a été un succès grâce à vous, partenaires et relayeurs! Nous vous invitons cette année à promouvoir « 7 astuces pour être bien dans sa tête ».

autocollant365 jours pour être bien dans sa tête,

7 astuces et 4 moments forts :

 

  1. La Semaine- 2 au 8 mai 2016
  2. Le Concours de création; Mine et Carrousel,
  3. Fête des voisins au travail.
  4. Le Défi Santé


Visionnez puis commandez dès maintenant vos outils pour l’année et faites partie du mouvement pour créer, renforcer et développer la santé Mentale

 


Pause n˚44: Prenez une pause pour dormir

 Pause44

Connaissez-vous les bienfaits de la sieste?

- La sieste diminue le risque d’accident cardiaque;

- elle rééquilibre le système nerveux;

- elle facilite la concentration;

- elle augmente la bonne humeur;

- elle diminue le stress;

- elle renforce la mémoire et la vigilance.

Découvrez différents types de siestes et leurs différents effets: http://ow.ly/ZawyS

Bonne pause et bonne semaine


 

Pause n˚43: Prenez une pause pour prendre une pause

Pause43

Une pause peut-elle ressembler à un moment de vide? À une balade dans la lune? À un instant suspendu, sans personne ni activité?
Oui, prendre une pause juste pour prendre une pause, c’est possible.
La pause en vidéo: https://youtu.be/tQKgruAZJ-c
Pour en savoir plus: http://ow.ly/YTcK3 


 

Pause n˚42: Prenez une pause pour méditer 

Pause42

La sagesse orientale a toujours comparé notre esprit à un singe qui n’arrête pas de sauter d’une branche à l’autre, comme nous, d’une pensée à l’autre. Être dominé par la sarabande des pensées fatigue et trouble la clarté de notre discernement et le bien-être de nos relations!

Méditer contribue à ne pas réagir en mode automatique selon des circuits émotionnels bien connus, comme les jugements, la colère, la fuite, etc. Méditer régulièrement nous aide à nous calmer, à rester bienveillant et ouvert à l’autre.

La pause en vidéo : https://youtu.be/_-zNV5RpE_Y

Pour en savoir plus : http://acsm.qc.ca/sites/default/files/pause_mediter.pdf


 

Pause n˚41: Prenez une pause pour bouger

Pause41

De récentes études démontrent que la pratique d’une activité physique est associée à une réduction des symptômes anxieux et dépressifs; certaines recherches suggèrent même un effet protecteur de l’activité physique sur l’apparition de l’anxiété et de la dépression. Plusieurs facteurs expliquent les effets de l’activité physique sur le maintien ou l’amélioration de la santé mentale; certains sont de nature biologique, d’autres, de nature psychologie ou encore sociale.
Pour en savoir plus: http://ow.ly/YloJI 


 

Pause n˚40: Prenez une pause pour vivre le moment présent

Pause40

Plus ou moins consciemment, nous reportons sans cesse l’échéance de ce qui, croyons-nous, « fera notre bonheur ». Nous pensons que nous serons heureux plus tard lorsque nous aurons terminé nos études, lorsque nous aurons un travail, unE amoureusE, une famille, une maison, lorsque nous serons plus mince, à la retraite, lorsque nous aurons trouvé dans quel secteur nous impliquer… alors que cette plénitude est accessible, maintenant, si nous y regardons plus profondément. Pour y arriver, prenons une pause…


Découvrez des façons simples de vivre le moment présent: http://ow.ly/Y52Rh 


 

Pause n˚39: Prenez une pause pour vous brancher ou vous débrancher

Pause39

Nous brancher nous permet bien souvent d’être en lien avec les nouvelles mondiales, avec nos amiEs, nos enfants ou nos petits-enfants disséminés à travers le monde. Nous débrancher nous permet de passer plus de temps avec la famille et les amiEs, de cuisiner, de marcher, de manger à la table et d’échanger.
Il revient à chacun de choisir le moment où nous allumons et celui où nous éteignons! Parfois, nous oublions que nous avons le choix, que les pauses sont possibles…
Découvrez des témoignages: http://ow.ly/XNPB3


 

Pause n˚38: Prenez une pause dans la nature 

Pause38

Dans une étude intitulée “Écothérapie : l’agenda vert pour la santé mentale”, des chercheurs de l’université de l’Essex (Angleterre) ont comparé les bénéfices pour les personnes souffrant de dépression de trente minutes de promenade à la campagne à une autre de même durée dans un centre commercial. Le niveau de dépression de 71 % des promeneurs et promeneuses dans la nature avait baissé et pour 90 % d’entre eux, la confiance en soi avait augmenté. Par contre, après avoir marché dans un centre commercial, 45 % seulement ont vu leur niveau de dépression diminuer alors que 22 % étaient davantage déprimés, 50 % étaient plus tendus et 44 % rapportaient une baisse d’estime de soi.
Découvrez 5 façons simples de recevoir votre dose quotidienne de nature: http://ow.ly/Xvqv5


 

Pause n˚37: Prenez une pause pour savourer un moment d'humour

Pause37

Dans notre société de vitesse, nous courons d’une tâche à une autre, d’un lieu à un autre, d’une personne à une autre. Prenons-nous le temps d’apprécier chacun de ces instants, de ces rencontres, de ces échanges? Nous vivons plus vieux, nous voyageons et communiquons beaucoup plus rapidement qu’il y a 20 ans, mais nous semblons de plus en plus manquer de temps.
Prenez le temps de découvrir ce paradoxe avec l'humoriste Raymond Devos: http://ow.ly/XeV7D

Et vous, quel type d'humour appréciez-vous?
#jesuisenpause #humour #bluemonday #lundiblues


 

Pause n˚36: Prenez une pause de vos émotions

Pause36

Il arrive que l’on vive de grandes émotions, une tristesse qui nous donne le goût de tout lâcher, une colère qui nous envahit. S’il est bon de prendre une pause pour comprendre l’émotion qui nous habite et y répondre adéquatement, il arrive parfois que l’inverse nous fasse aussi du bien. Lorsque l’émotion est trop lourde ou prend beaucoup de place, tenter de se libérer l’esprit en prenant une pause pour quelques heures peut donner la force nécessaire de mieux y faire face par la suite.
Pour en savoir plus: http://ow.ly/WUboi


 

Pause n˚35: Prenez une pause pour faire les bons choix

Pause35

Retourner aux études ou changer d’emploi, avoir un enfant ou pas, faire du bénévolat pour une association ou découvrir un nouveau sport, profiter de la retraite ou envisager une réorientation professionnelle, changer ou non de banquier, accepter ou refuser un nouveau contrat… Nos vies sont pleines de questionnements. Notre seule certitude : il faut faire des choix pour avancer dans la vie !
Comment faire le tri dans les possibilités qui s’offrent à nous ? Découvrez un exercice simple en quatre étapes : http://ow.ly/WEPEY


 

Pause n˚34: Prenez une pause pour voir les choses autrement

Pause34

Changer de perspective peut nous amener à découvrir de nouvelles solutions, à développer de nouvelles idées. Prendre du recul peut nous éviter de nous enliser dans le stress, de nous laisser submerger par des émotions négatives. Ce recul peut nous faire voir différemment une situation qui se présente à nous. 
Pour en savoir plus: http://ow.ly/VZiYU 


 

Pause n˚33: Prenez une pause pour vous dorloter

Pause33

Des études cliniques ont été menées sur le toucher et ses effets thérapeutiques. Le Touch Research Institute (TRI) de la Faculté de médecine de l’Université de Miami, en particulier, a observé « une corrélation importante entre le toucher humain et le bien-être psychologique, émotionnel et physique d’une personne ».
Pour en savoir plus: http://ow.ly/VZhNf 


 

Pause n˚32: Prenez une pause pour le plaisir

Pause32

Nos cinq sens ne sont pas nos seules sources de plaisir, mais nous ne sommes pas toujours conscients des sensations qu’ils nous procurent. Voici quelques pistes qui vous aideront à les retrouver. Explorez-les! 
La pause en vidéo : https://youtu.be/HWr7aM5PKXE

Pour en savoir plus: http://ow.ly/VRqAt 


 

Pause n˚31: Prenez une pause pour accueillir la souffrance comme faisant partie de la vie

pause31

 

Il arrive que nous mettions très rapidement nos souffrances de côté — qu’il s’agisse de deuils, de pertes ou de douleurs physiques — afin de maintenir la cadence. Certes, quand on souffre, il est légitime de vouloir prendre des pauses. Mais parfois, nous nous sentons obligé de les tasser pour répondre aux exigences de notre société où vitesse et performance sont à l’honneur. Nous négligeons alors de prendre le temps d’accueillir la souffrance, de nous reposer, de demander de l’aide, de vivre l’expérience d’une étape difficile.
Pour lire la suite: http://ow.ly/VAHWM 


 

 

Pause n˚30: Prenez une pause pour donner une place à la spiritualité

Pause30

La spiritualité est aussi multiple qu’il y a d’individus. Certains vont l’associer à une religion ou à une Église, d’autres à des rituels, d’autres à une approche philosophique, d’autres encore à une quête de sens ou à la recherche d’un chemin qui a du cœur, qui nous transformera et nous touchera au plus intime de notre être.
Pour en savoir plus: http://ow.ly/Vh0oF


 

La santé mentale est un mouvement constant, une recherche d'équilibre entre différents aspects de sa vie : physique, mental, spirituel et émotif.

Elle est influencée par les conditions de vie, les valeurs collectives dominantes ainsi que les valeurs propres à chaque personne.
Elle est donc à la fois une responsabilité collective et individuelle.

La bonne santé mentale permet d'éprouver un sentiment de bien-être avec soi, d'avoir des relations satisfaisantes avec autrui et d'être en mesure de faire face aux exigences de la vie. 


À la une

Des moyens pour vaincre la dépression saisonnière

dep saiso

Dans sa chronique sur le mieux-être, Sylvie Bernier parle de la dépression saisonnière et des moyens de la prévenir. Environ 18% des Canadiens seraient touchés par une «dépression hivernale» dont les symptômes sont un manque d'énergie et un moral plus fragile.

Lire la suite


Pause n˚29: Prenez une pause pour questionner socialement ce qui vous entoure

pause29

Nous plongeons la tête la première dans la vie quotidienne. Nous suivons la cadence et les changements sociaux, sans nous arrêter pour nous demander si tout cela nous convient...
S'il peut être bon de prendre une pause des médias, il est tout aussi bon de se brancher sur ce qui nous entoure. C'est là tout le paradoxe de la pause: elle est différente pour chaque personne et selon les moments. On peut choisir de prendre une pause relaxante pour se libérer l'esprit, une pause temps d'arrêt pour se questionner, se positionner et revoir son système de valeurs, etc.


Pour poursuivre la réflexion : http://acsmsaguenay.ca/images/documents/pause_29.pdf


Retisser les liens sociaux au travail. 

La première semaine du mois de novembre, la division québécoise de l'Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) propose la deuxième édition de sa Fête des voisins au travail. Elle vise à encourager les employés à renouer avec le soutien social que le contexte de travail actuel semble avoir abandonné. Simeon Goldstein a rencontré Renée Ouimet, directrice de l'ACSM au Québec, pour en discuter.

Lire la suite

image renee ouimet


Pause n˚28: Prenez une pause pour laisser place à un sentiment de gratitude

Les psychologues la considèrent comme une émotion, les philosophes comme une vertu. La gratitude serait une de ces attitudes qui renforce notre bien-être personnel et relationnel.

Pour en savoir plus : http://acsmsaguenay.ca/images/documents/pause_28.pdf

 


Pause n˚27: Prenez une pause pour créer

pause27

"Créer, c'est vivre deux fois", Albert Camus.
Découvrez des idées pour créer seul-e ou en groupe: http://acsmsaguenay.ca/images/documents/pause_27.pdf


Pause n˚26: Prenez une pause pour nourir des liens et être ensemble

pause26

Si parfois la pause prend la forme d'un moment de solitude, de réflexion ou d'introspection, elle peut aussi nous permettre de construire et de nourrir des relations.
Et si vous organisiez une Fête des voisins au travail pour passer un moment simple et convivial entre collègues?

Informations: www.fetedesvoisinsautravail.ca


Découvrez aussi les bienfaits d'une pause partagée:Prenez une pause pour nourir des liens et être ensemble

Bonne pause et bonne Fête des voisins au travail!


Pause n˚25: Prenez une pause pour faire un rituel

pause25

L'histoire du soir qui réjouit fiston, la virée au marché public pour contempler la nature généreuse, le mousseux qui souligne les succès, l'épluchette de blé d'Inde annuelle où l'on renoue avec les cousins, le bain de bulles ou l'escapade saisonnière entre amoureux, la soirée poker entre amis, voilà autant de rituels qui donnent du sens à la vie. Qui la magnifient.

Universels et intemporels, les rituels constituent des repères réconfortants dans un monde changeant et trop souvent privé de sens. Ces rendez-vous privilégiés — avec soi et avec les autres — augmentent le contrôle que l'on exerce sur notre vie.

Le rituel implique donc de prendre une pause. Une pause signifiante. Planifier un moment à l'agenda pour voir vos parents et vos amis ou prendre du temps pour soi relève de la haute voltige? Adoptez un rituel... ça libère l'esprit!

Pour en savoir plus: http://acsmsaguenay.ca/images/documents/pause_25.pdf


Inscription pour les groupes d'autogestion des soins

L'autogestion des soins est basée sur les 4 principes suivants :

Connaître / Évaluer / Choisir / Agir.

L'autogestion des soins est une forme d'intervention dans laquelle on fournit aux personnes des cahiers d'exercices conçus de manière à leur enseigner des habiletés afin de leur permettre une meilleure gestion de leur situation. Accompagnées d'un intervenant, les personnes apprennent et appliquent les habiletés nécessaires à l'autogestion. Ce type d'intervention présente un degré impressionnant
d'efficacité dans les cas de problèmes courants de santé mentale d'intensité légère à modérée.

Thème : Anxiété 

Lire la suite


Méditation à la Google

image yoga

La méditation fait son chemin jusque dans les lieux de travail. Google a donné l'exemple en créant un programme spécial de méditation destiné à accroître le bien-être, mais aussi l'efficacité et la créativité parmi ses cadres et ses employés. Aujourd'hui, plusieurs entreprises cherchent à suivre le mouvement.

Moins de stress, plus d'efficacité

Depuis quelques années, il n'est plus complètement loufoque de recourir à la méditation dans les entreprises. L'exemple est venu de chez Google. Depuis 2007, l'entreprise californienne offre à ses collaborateurs un programme de formation s'appuyant sur la pleine conscience. Dans le but de diminuer le stress, mais davantage pour créer une plus grande efficacité au travail et une meilleure coordination entre cadres et employés.

Lire la suite 


Pause n˚24: Prenez une pause pour réduire le stress

pause24

Pour réduire un stress trop envahissant, il faut identifier sa source. Après 20 années de recherche à travers le monde, Sonia Lupien, Ph. D., directrice du Centre d'études sur le stress humain, conclut que quatre éléments créent le stress. Ils forment l'acronyme CINÉ, une façon simple de nous en souvenir.

C pour Contrôle
Vous sentez que vous n'avez aucun contrôle, ou très peu, sur une situation. P. ex. : Vous êtes en retard pour un rendez-vous important et vous êtes coincé dans un énorme bouchon de circulation.

I pour Imprévisibilité
Quelque chose de complètement inattendu se produit, ou encore, vous êtes informé d'un événement, mais pas de la façon dont il va se produire. P. ex. : Vous vous réveillez avec une douleur qui vous demande de modifier l'activité que vous aviez prévue.

N pour Nouveauté
Vous vivez une toute nouvelle situation. P. ex. : Vous changez d'emploi ou vous entreprenez une réorientation de carrière.

E pour Ego menacé
Vos compétences et votre ego sont mis à l'épreuve. On doute de vos capacités. P. ex. : Un nouvel employé vous questionne sur votre méthode de travail comme s'il en doutait.

La prochaine fois que vous éprouverez un stress envahissant...
1- Trouvez les éléments du CINÉ en cause ;
2- Cernez les pensées qui vous obsèdent afin de les calmer ;
3- Cherchez des scénarios pour en sortir.

Pour un exercice de mise en situation: http://acsmsaguenay.ca/images/documents/pause_24.pdf

Bonne pause et bonne semaine


Inscription pour les groupes d'autogestion des soins

L'autogestion des soins est basée sur les 4 principes suivants :
Connaître / Évaluer / Choisir / Agir.
L'autogestion des soins est une forme d'intervention dans laquelle on fournit aux personnes des cahiers d'exercices conçus de manière à leur enseigner des habiletés afin de leur permettre une meilleure gestion de leur situation.
Accompagnées d'un intervenant, les personnes apprennent et appliquent les habiletés nécessaires à l'autogestion. Ce type d'intervention présente un degré impressionnant d'efficacité dans les cas de problèmes courants de santé mentale d'intensité légère à modérée.

Thème : De la dépression légère à modérée
Début : Semaine du 12 octobre 2015
lire la suite


Concours Mine et Carrousel 2015-2016

mine et carrousel

Toutes les classes des écoles primaires du Québec sont invitées à créer leur drapeau « Se sentir bien et en sécurité, c'est important! ».

Trois drapeaux seront primés représentant trois régions et trois niveaux du primaire. Les classes gagnantes recevront leur drapeau imprimé sur tissu (18 po sur 36 po). De plus, une célébration aux drapeaux se tiendra au cours de la première semaine de mai 2016, dans le cadre de la Semaine nationale de la santé mentale.

Découvrez le coffre à outils du concours


 

Pause n˚21: Prenez une pause pour être bienveillant

 Cette semaine, nous vous invitons à prendre une pause pour être bienveillant, ce sentiment par lequel on veut du bien à quelqu'un.

 


Pause n˚8: Prenez une pause pour changer de rythme

C'est ce qui fait la beauté de la musique et de la vie.
#‎jesuisenpause

 


Pause n˚7: Prenez une pause pour prendre une pause

Une pause peut-elle ressembler à un moment de vide? À une balade dans la lune? À un instant suspendu, sans personne ni activité?
Oui, prendre une pause juste pour prendre une pause, c'est possible.
#‎jesuisenpause

 


 

Pause n˚6: Prenez une pause pour fêter, papoter, vous amuser.

Susciter un moment de pause pour créer des liens, du soutien social ou de la solidarité, de manière à avoir du plaisir et se connaître, est une chose toute simple.
Prenez une pause, dégagez votre esprit
#‎jesuisenpause

 


 

Pause n˚5 : Prenez une pause pour faire du shinrin-yoku

En japonais, shinrin-yoku signifie littéralement « bain de forêt ». L'activité est devenue une détente reconnue qui ne nous demande qu'à nous promener en forêt en prêtant attention à tout ce qui nous entoure.
Découvrez tout de suite le shinrin-yoku et ses nombreux bienfaits!
#‎jesuisenpause

 


 

Pause n˚4: Prenez une pause pour respirer

Pause n˚4: Prenez une pause pour respirer.
Avez-vous pris 30 secondes pour respirer aujourd'hui? Cette semaine, nous vous proposons un exercice de respiration du cœur pour réduire le stress et l'anxiété.
1...2...3...4...5...On respire...
#‎jesuisenpause

 


Pause n˚3: Prenez une pause pour faire de votre lieu de vie un lieu de pause

Nous célébrerons dimanche prochain la journée mondiale du bricolage! À cette occasion, nous vous invitons cette semaine à repenser votre intérieur. Parfois, des réaménagements mineurs permettent de retrouver l'harmonie et de renouveler l'énergie entre nos murs. À vos outils!
‪#‎jesuisenpause

 


Pause n˚2: Prenez une pause pour consommer autrement.

À l'occasion du mois du commerce équitable, nous vous invitons à réfléchir à l'impact de nos gestes sur notre corps, notre santé, notre bien-être, notre portefeuille et l'environnement.
Surprenez-nous, inspirez-nous, partagez vos pauses avec ‪#‎jesuisenpause‬

 


 

Pause n˚1: Prenez le temps de déjouer le court-termisme. 

Avez-vous pris votre pause cette semaine?
Nous vous invitons à déjouer le court-termisme, soit la vitesse devenue norme, le chemin le plus court pour atteindre l'objectif, la primauté de l'urgence, la pression pour avoir des résultats tout de suite.
Lancez-vous! Et partagez votre pause et ses bienfaits avec ‪#‎jesuisenpause‬

 

 


Visages de la dépression : s'afficher pour briser les tabous

La réalisatrice Sophie Lambert a affiché la semaine dernière sur sa page Facebook une photo où elle apparaît radieuse, accompagnée d'un texte commençant par la phrase « Voici le visage de la dépression ». Plusieurs personnes ont emboîté le pas en publiant eux aussi leur photo et leur témoignage. Catherine Perrin reçoit Sophie Lambert, la journaliste Marie-Claude Ducas ainsi que Jean-Rémy Provost de l'organisme Revivre.

Mourir à l'intérieur
« Il y a quelque chose d'indécent là-dedans, mais c'est essentiellement un message qui disait : je suis en train de sortir d'une dépression », explique Sophie Lambert au sujet de son geste. « Il s'adressait beaucoup aux gens avec qui je travaille, parce que je l'ai caché pendant des mois et j'étais tannée de répondre : "Oui, ça va" quand, à l'intérieur, j'étais en train de mourir. »

L'importance de se libérer
Marie-Claude Ducas dit avoir rejoint la vague d'aveux publics pour briser le tabou, pour se libérer. « On se dit : "Je vais être jugée. J'ai à travailler avec des gens, qu'est-ce qu'ils vont penser de ça? Ils ne pourront pas me faire confiance, ils ne voudront pas me mettre dans des situations stressantes, les erreurs que je vais faire vont être interprétées, ça va être amplifié" », illustre-t-elle.

S.O.S. alliés
Jean-Rémy Provost rappelle que 60 % de ceux qui souffrent de dépression ont des pensées suicidaires et que, de ce nombre, 15 % sont susceptibles de passer à l'acte. « Il y a tellement de gens qui souffrent en silence, dit-il. C'est pour ça qu'on dit : trouvez-vous des alliés. Parfois, la famille n'est pas nécessairement l'alliée, pour toutes sortes de raisons. [...] On leur dit : trouvez-vous d'autres alliés. Il faut en parler. »

La soirée-bénéfice de Revivre aura lieu le 19 mai au Métropolis, à Montréal. Pour joindre l'organisme, composez le 1-866 REVIVRE ou rendez-vous sur son site.

AUDIO FIL
Le visage de la dépression avec Sophie Lambert M.-Claude Ducas et J.-R. Provost


Pourquoi parler de la pause? La réponse de Renée Ouimet

"Si on le réintègre dans nos vies, ça va réenchanter le monde"
Renée Ouimet, directrice de l'ACSM - Division du Québec, vous explique pourquoi il est essentiel de réintégrer le rituel de la pause dans nos vies.

 


Le stress au travail

Les sources de stress sont nombreuses au travail, et peuvent représenter des obstacles devant l'atteinte de nos objectifs. Comment en reconnaître les symptômes, et comment le combattre?

 


Défi santé 5/30/Équilibre

Les champions de la santé vous expliquent pourquoi il est important de prendre le temps de manger. Allez-vous relever le défi?
Inscrivez-vous dès maintenant au Défi Santé 5/30 Équilibre:http://www.defisante.ca/
Mario, Stefano et le Dr Béliveau échangent autour de savoureux plats cuisinés.

 


Défi santé 5/30/Équilibre

Devenir champion de votre santé, allez-vous relever le défi?
Pour bouger plus, le champion olympique Alexandre Bilodeau vous donne des conseils pour marcher vers un meilleur équilibre de vie!

 


Défi santé 5/30/Équilibre

Les vidéos de l'objectif Équilibre avec Julie Snyder et Marie-Claude Savard

 


Défi santé 5/30/Équilibre

Les vidéos de l'objectif Équilibre avec Julie Snyder et Marie-Claude Savard

 


 

Prenez une pause pour commander des outils 

Bon de commande

 

image page 1

 

Concours 2015 - Mine et Carrousel !

Pour les élèves des écoles primaires du Québec.
Dans sa nouvelle campagne de promotion de la santé mentale, le réseau québécois de l'Association canadienne pour la santé mentale lance la 5e édition de son concours de création.

Toutes les informations sur: http://ow.ly/FyJKX

IMPORTANT : Étant donné l'intérêt important des écoles, nous avons repoussé la date d'inscription jusqu'à la fin du mois de janvier 2015

logo


 

POURQUOI JE MANGE MES ÉMOTIONS?

Par Dre Stéphanie Léonard

Une émotion est une réaction affective (physique et psychologique) face à un événement, une personne ou une sensation interne. Nous vivons tous des émotions (positives et négatives), mais cela ne veut pas dire que nous les gérons de la même manière. Certaines personnes « mangent leurs émotions » dans le but de les neutraliser. Afin de mieux comprendre les liens qui existent entre votre alimentation et vos émotions, il faut prendre le temps de vous observer, de comprendre les mécanismes derrière ce comportement et d'identifier vos déclencheurs.
Il est alors plus facile de remplacer le fait de « manger ses émotions » par d'autres stratégies de gestion plus saines de vos émotions. Je vous propose de vous poser ces trois questions :

Quelle est ma relation avec la nourriture?

D'une certaine manière, il est normal que votre alimentation soit liée à vos émotions. Lors de rencontres sociales ou d'évènements heureux, les aliments font partie des moyens que nous avons de célébrer et nous rassembler. Un rapport malsain se créé entre l'alimentation et les émotions lorsque manger devient une stratégie de gestion des émotions et lorsque vous venez à avoir besoin de manger à certains moments afin de vous sentir mieux. Prendre conscience que vous utilisez certains aliments pour gérer vos émotions est une première étape essentielle dans le but de changer cette habitude.

Dans quelles situations cela m'arrive-t-il?

Une deuxième étape importante consiste à s'auto-observer (à l'aide d'un journal alimentaire par exemple) et faire des liens entre les émotions que vous ressentez et ce que vous mangez. Votre mère vous réconfortait avec du chocolat lorsque vous étiez triste et vous avez maintenu cette habitude? Vous avez réalisé que lorsque vous mangez beaucoup cela vous engourdi et vous permet d'éviter de ressentir des émotions difficiles? Prenez le temps d'identifier à quels moments et pour quelles raisons vous mangez vos émotions : pour vous engourdir, vous apaiser, vous réconforter, vous récompenser, vous désennuyer, etc.

 Comment puis-je gérer mes émotions autrement?

Une fois que vous comprenez davantage les liens qui existent entre votre alimentation et vos émotions, vous devez tenter de mettre en place de nouvelles stratégies de gestion des émotions. Les émotions ne doivent pas être refoulées mais ressenties et vécues. Les émotions suivent le même principe qu'une vague : quelque soit leur intensité, elles redescendent toujours. Prenez le temps de ressentir vos émotions, de les identifier et de les tolérer. Même si votre réflexe initial est d'avoir immédiatement recours aux aliments, attendez que la vague passe et essayez plutôt d'avoir recours à de nouvelles façons de vous sentir mieux, tel que parler à un proche de ce que vous vivez, écrire ce que vous ressentez ou faire une activité que vous aimez et qui vous fait du bien.

Pensez-vous faire partie de ceux qui mangent leurs émotions?

Si oui, quels sont vos déclencheurs et quelles pourraient être d'autres stratégies de gestion de vos émotions?

 Références :Ogden, Jane. (2010) » The Psychology of Eating. Wiley-Blackwell : United Kingdom.Striegel-Moore, Ruth.H. (1993). Etiology of Binge Eating : A Developmental Perspective. In Binge Eating : Nature, Assessment and Treatment, Guilford Press : New York.


Santé mentale: une équipe du Saguenay—Lac-Saint-Jean honoré lors des prix d'excellence du réseau des CSSS

csss-association-des-ressources-alternatives-et-communautaires-en-sante-mentale-du-sa-620x348

L'Association des ressources alternatives et communautaires en santé mentale du Saguenay—Lac-Saint-Jean (ARACSM02) a reçu le prix d'excellence dans la catégorie Soutien aux personnes et aux groupes vulnérable le 16 octobre dernier lors de la cérémonie de remise des prix d'excellence du réseau de la santé et des services sociaux qui a eu lieu à Québec.

Dans son projet « Une histoire à succès », une équipe de sept conseillers en intégration au travail œuvre par le biais du programme individualisé de placement et de soutien à l'emploi (IPS) dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean pour accompagner et soutenir les personnes vivant avec des troubles mentaux dans leur désir de vouloir intégrer le marché régulier de l'emploi et, par le fait même, de contribuer à la déstigmatisation.
Cela fait maintenant cinq ans que l'équipe IPS participe à améliorer la situation des personnes afin qu'elles puissent prendre une place croissante sur le marché de l'emploi régulier et atteindre leur plein potentiel en vue d'un rétablissement complet.

L'innovation du projet réside aussi dans le fait que les acteurs du milieu communautaire et ru réseau public travaillent en étroite collaboration afin d'être davantage efficace dans le soutien accordé aux personnes et de favoriser la croyance que malgré les symptômes de la maladie mentale, les personnes peuvent accéder à un emploi rémunéré sur le marché régulier du travail, s'y épanouir et avoir une vie productive.
C'est le ministre de la santé et des services sociaux, Gaétan Barrette et la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, Lucie Charlebois qui ont remis les prix.

 


La santé psychologique au travail : de nouveaux défis pour les managers

La compétition, la mondialisation, le e-commerce, les restructurations, les fusions d'entreprises et les réorganisations administratives représentent des défis auxquels les managers sont confrontés. La performance et l'efficacité organisationnelles sont devenues plus que nécessaires, mais à quel prix ? Au prix d'un effort toujours plus soutenu pour s'adapter aux nouvelles réalités et exigences du travail, qui peuvent bousculer notre équilibre et fragiliser notre santé mentale. Managers, soyez attentifs à vos équipes.

Lire la suite


 

Les troubles d'anxiété chez les jeunes: mythes et réalités.

L'anxiété est la forme de détresse psychologique la plus commune chez les enfants et les adolescents. On estime qu'un jeune sur cinq en sera atteint. Découvrez une série de capsules pour mieux comprendre cette psychopathologie.

 

Coup d'oeil sur les troubles d'anxiété - Mythes et réalités from Hôpital Rivière-des-Prairies on Vimeo.


 

Stressé ou stressée?

Hommes et femmes réagissent différemment aux stress du quotidien. De plus en plus d'études démontrent qu'il faut aborder la santé mentale différemment selon le sexe et même le genre des individus. Un reportage de Yanick Villedieu.

Invités :
Robert-Paul Juster, chercheur en neurosciences à l'Université McGill
Veronika Engert, psychologue à l'Institut Max-Plank de Leipzig
Sonia Lupien, directrice du Centre d'études sur le stress humain à l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal

AUDIO FIL
Stressé ou stressée?Le rôle du sexe et des hormones


 

Burn-out: pourquoi les soignants sont en première ligne

Les professions médicales et para-médicales sont parmi les plus touchées par le burn-out. Toutes les études concordent : quel que soit le métier exercé (généraliste, interne, hospitalier, infirmière, sage-femme...), le taux de burn-out approche, voire dépasse les 40% parmi les professionnels de santé. 

Lire la suite 


Campagne nationale sur les troubles anxieux

Les troubles anxieux, on doit les prendre au sérieux

Le MSSS lance une nouvelle campagne d'information sur la santé mentale pour sensibiliser la population aux troubles anxieux. Environ 16 % des Québécois présentent des symptômes de troubles anxieux. Ces troubles peuvent développer une grande souffrance chez les personnes atteintes qui ont alors de la difficulté à fonctionner au quotidien. Il est donc important de savoir reconnaître les troubles anxieux et d'aller chercher de l'aide au besoin. La campagne contribuera à les faire connaître afin de pouvoir mieux les prévenir et les traiter.

Différents moyens sont utilisés pour diffuser le message de la campagne : la télévision, la radio et Internet. Entre autres, le message télé présente 3 types de troubles anxieux parmi les plus fréquents : la phobie spécifique, la phobie sociale et le trouble panique. Le message décrit la souffrance des personnes qui en sont atteintes, alors qu'elles vivent des situations de leur vie quotidienne. La campagne d'information sera diffusée du 2 au 30 novembre 2014.

Pour plus d'information sur les troubles anxieux, vous pouvez consulter le Portail santé mieux-être à l'adresse sante.gouv.qc.ca 


Défi Santé 5 30 Équilibre

À la recherche du bonheur

Le bonheur repose sur un juste équilibre entre tous les aspects de notre vie. Une approche gagnante pour les petits et les grands! Voici la Chronique de Camillo Zacchia, psychologue, blogueur et conseiller principal au Bureau d'éducation en santé mentale de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas.


 

À la rescousse des citoyens en détresse 

Les problèmes de santé mentale sont de plus en plus nombreux à Montréal. Selon des statistiques de l'Agence de la santé, 28 % des femmes souffrent de détresse psychologique contre 21 % des hommes; et la majorité d'entre eux vivent en milieu défavorisé.

Lire la suite


 

La Semaine « Le poids? Sans commentaire! »?

La nouvelle porte-parole de la Semaine « Le poids? Sans commentaire! » organisée par ÉquiLibre est Saskia Thuot! Jetez un coup d'œil à la vidéo promotionnelle :


La dépression saisonière 

La dépression saisonnière, ou trouble affectif saisonnier, est une dépression liée au manque de lumière naturelle qui survient au même moment chaque année, en automne ou en hiver, pendant au moins 2 années consécutives, et qui dure jusqu'au printemps suivant.

Lire la suite