Le 10 mai 2024, aura lieu la 21e Journée Roland-Saucier. Celle-ci, organisée par l’Association canadienne pour la santé mentale Saguenay, en partenariat avec le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean et le service de Formation continue de l’UQAC, permet au personnel du réseau communautaire et de la santé et des services sociaux, aux gestionnaires et professionnel(le)s provenant de divers milieux, de se rassembler pour échanger sur les enjeux et défis en lien avec les problématiques de la santé mentale. La santé mentale au travail, c’est notre affaire! est le thème central de cette édition.

Conférence 1 : Reconnaissance et santé mentale au travail

Depuis sa naissance, un être humain qui a grandi dans une famille saine a vu ses faits et gestes reconnus. On applaudit ses premiers pas, ses premiers mots, ses premiers dessins. On a souligné ses réussites à l’école et à l’extérieur de celle-ci. Tout au cours de sa croissance, son cerveau a enregistré les multiples formes d’attention qu’on lui a manifestées. Bref, l’être humain a forgé une partie de son identité et de son estime de soi par la reconnaissance. Les milieux de travail contemporains semblent trop ignorer ces faits et négligent l’impact du regard porté sur l’utilité et la beauté du travail de l’autre, des autres. La reconnaissance constitue un facteur de protection puissant contre les méfaits d’une tension psychique trop élevée, trop longtemps. Au cours de cette conférence, nous réfléchirons au concept de la reconnaissance et, au moyen de quelques exemples, nous tenterons d’illustrer le précieux investissement qu’il peut constituer au sein de nos organisations et de notre société.

À propos du conférencier

Le Docteur Serge Marquis est un médecin spécialisé en santé communautaire. Il a complété une maîtrise en médecine du travail, au London School of Hygiene and Tropical Medicine de Londres.

Depuis plus de trente ans, il se consacre à l’étude de la santé des organisations en mettant un accent particulier sur le stress, l’épuisement professionnel et la détresse psychologique en milieu professionnel. Il s’est également intéressé aux défis liés à l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle ainsi que sur des thèmes tels que la perte de sens, le besoin de reconnaissance et la relation complexe de l’homme moderne avec le temps. Il a traité de nombreuses personnes souffrant de dysfonctionnements au travail.

En 1995, il a fondé sa propre entreprise de consultation spécialisée dans le domaine de la santé mentale au travail, connue sous le nom de T.O.R.T.U.E. Il est l’auteur à succès de « Pensouillard le hamster », réédité en 2022 par les Éditions Transcontinental et traduit dans plusieurs langues, ainsi que du roman « Je », publié en 2021 par les Éditions Édito, et du « Petit Pensouillard : comment aider votre enfant à apaiser son mental », paru en 2023, également chez Édito.

Conférence 2 : Heureux au travail, une responsabilité partagée

Peut-on être heureux et heureuse au travail ? Est-ce que le travail peut devenir une force qui rend notre vie plus agréable ?

Ce sont là des questions que s’est posées, Alain Samson au début des années 2000. Pour y répondre, il a commencé par dresser la liste des principaux irritants au travail, ce qui a donné la collection SOS Boulot. Par la suite, il a plongé plus avant dans cette sphère de recherche en devenant le premier diplômé québécois du Programme Authentic Happiness Coaching. Il confirme qu’il est possible d’être heureux et heureuse au travail, pourvu que l’on comprenne qu’il s’agisse d’une responsabilité partagée.

Cette conférence est basée sur le livre Sois positif ou bedon reste chez vous. Ce livre est disponible en plusieurs langues en Kindle, en livre papier et en livre disque.

À propos du conférencier

Alain Samson, titulaire d’un certificat en Sciences sociales et d’un MBA, a également suivi le Authentic Happiness Coaching Program, une formation dispensée par des experts mondiaux en psychologie et développement personnel. En tant que membre de l’International Positive Psychology Association (IPPA), il a publié plus de 100 ouvrages au cours des vingt dernières années. Auteur prolifique, il a reçu plusieurs distinctions, notamment pour ses livres « Les boomers finiront bien par crever » et « Comment devenir un meilleur boss ». Il est également l’auteur de la collection à succès SOS Boulot, dont plus de 50 000 exemplaires ont été vendus.

En plus d’être chroniqueur pour le journal Le Métro, Alain Samson se déplace à travers le Québec et le Canada pour proposer des conférences et des formations percutantes aux entreprises et organisations.

Conférence 3 : Santé mentale au travail : un coup de rame à la fois!

Au cours de cette conférence, Mylène Paquette présente des vidéos et des photos de son aventure afin de faire voyager l’auditoire. Cette conférence permet à l’audience de vivre un moment de répit et de s’inspirer. Motivante, cette intervention suscite beaucoup de réflexions chez les participants(e)s.

Lors de celle-ci, elle abordera successivement les thèmes suivants : Ne pas lâcher! / La posture mentale face aux changements imposés / L’anxiété, le fruit de notre créativité débordante / Surveiller les angles morts pour demeurer sain / La route orthodromique / L’arrivée et l’absence de doute.

À propos de la conférencière

Héroïne des temps modernes, Mylène Paquette est venue inscrire son nom en novembre 2013, aux côtés de ces hommes et de ces femmes qui ont su se dépasser pour accomplir un exploit que l’on disait impossible! Cent vingt-neuf jours pour traverser à la rame, en solitaire, celui que nombre de navigateurs redoutent : l’océan Atlantique Nord. Une première en Amérique!

Ses défis : 29 systèmes dépressionnaires, 9 tempêtes, 2 ouragans, 10 chavirages et des vagues de 12 mètres en 129 jours et sur 5 000 km. Bien qu’en solitaire, elle fut parsemée de rencontres uniques : des mammifères marins, des squales, des milliers de phytoplanctons bioluminescents, un paquebot de 6 300 passagers venu l’encourager au milieu de l’océan et bien d’autres rencontres humaines extraordinaires!

Cette aventure se distingue de n’importe quelle autre aventure moderne par son unicité, ses valeurs et son rayonnement.

Mylène communique sa passion avec franchise et humour. Une passion qui l’a animée autant durant ses années de préparation précédant son voyage, que durant son immense aventure. C’est cette même passion qui la pousse, encore aujourd’hui, vers de nouveaux horizons et à raconter son histoire.

Ateliers au choix
Atelier 1 : Gérer son équilibre en contexte de turbulence

Il n’est pas toujours facile de conserver son équilibre psychologique en période de stress. À cet effet, la pandémie et ses répercussions et les bouleversements dans le monde, sollicitent grandement notre capacité d’adaptation et notre résilience. Au cours de cette formation, qui se veut axée sur les solutions, les participant(e)s seront convié(e)s à réfléchir sur les éléments susceptibles de contribuer à leur mieux-être. Notamment, comment mieux gérer le stress et développer la résilience pour affronter de façon proactive la turbulence, s’adapter et conserver son équilibre. Ou encore, comment prévenir la détresse psychologique en milieu de travail? Quelles sont les attitudes à développer, qui sont propices à la motivation et au bonheur?

À propos du conférencier

Claude-Michel Gagnon, psychologue de formation, exerce en tant que chargé de cours à l’Université du Québec à Chicoutimi, chargé d’enseignement à l’École nationale d’administration publique et professeur associé à l’Université Ontario française.

Son expertise pédagogique englobe divers domaines tels que le développement personnel des gestionnaires, le développement de carrière et des compétences, les compétences en leadership, la gestion d’équipe et la conduite de réunions, la gestion des employé(e)s difficiles ou en difficulté, la promotion de la santé mentale au travail, l’amélioration de l’estime de soi, la prévention et l’intervention en cas de dépendances, ainsi que la psychologie interculturelle et la diversité.

Il adopte une approche systémique et se concentre sur la psychologie positive ainsi que sur des interventions stratégiques axées sur les compétences et les solutions. Reconnues pour son dynamisme, ses présentations sont enrichies d’exemples concrets, d’outils pratiques et d’une touche d’humour.

Atelier 2 : Maintenir son emploi et sa santé mentale en 2024, oui c’est possible!

Et si le programme individualisé de placement et de soutien à l’emploi (IPS) devenait l’un de vos alliés? Une approche qui tient compte des forces et des intérêts de chaque individu tout en demeurant à l’écoute des besoins des employeur(e)s. Comment, de façon créative, favoriser le maintien en emploi des personnes vivant des enjeux de santé mentale au sein de vos organisations? Dans cet atelier, nous vous présenterons l’approche IPS, nous aborderons la notion de divulgation ainsi que les mesures d’accommodement. Puis, nous vous exposerons les facteurs qui favorisent le maintien en emploi. Partages d’expériences et divers outils destinés aux employeur(e)s, aux intervenant(e)s du milieu ainsi qu’aux travailleurs et travailleuses vous seront présentés.

À propos des conférencières

Manon Belley, technicienne en travail de social de formation, elle est à l’emploi du Centre de Santé mentale l’ArrimAge depuis plus de 20 ans. Après avoir été responsable du support à la famille et aux proches, du soutien au logement et des activités de sensibilisation au sein de l’organisme, elle occupe maintenant le poste de coordonnatrice régionale du programme individualisé de placement et de soutien à l’emploi (IPS), depuis 2009.

Isabelle Cloutier, diplômée en travail social à l’UQAC, elle travaille dans le domaine de la santé mentale et de l’employabilité depuis plus de 20 ans au sein de l’association canadienne pour la santé mentale section Saguenay. Durant ces années, elle a travaillé, en autre, pour le programme Mil-Métiers, jadis le volet socioprofessionnel de l’ACSMS. Depuis 2015, elle fait partie de l’équipe de conseillères spécialisées en santé mentale-travail auprès du programme IPS.

Marie-Michelle Bouchard-Labrie est à l’emploi de l’Association canadienne pour la santé mentale, section Saguenay (ACSM-S), depuis plus de 15 ans. Après avoir acquis de l’expérience dans différents services au sein de l’organisation, notamment en santé mentale, toxicomanie et judiciarisation, elle occupe présentement le poste de conseillère spécialisée en santé mentale/travail, au secteur de Jonquière, pour le programme individualisé de placement et de soutien à l’emploi (IPS), depuis 2011. Elle a un baccalauréat en psychologie, un certificat en intervention jeunesse et un certificat en toxicomanie et autres dépendances.

Atelier 3 : Le projet DÉPART : une démarche de mobilisation visant à agir collectivement sur des difficultés émotionnelles vécues par des travailleurs et des travailleuses des milieux communautaires

Projet DÉPART (Difficultés Émotionnelles et Pourvoir d’AgiR au Travail) est une démarche de recherche-action participative au cœur de trois regroupements d’organismes communautaires de la Capitale-Nationale, soit l’AGIR (Alliance des groupes d’intervention pour le rétablissement en santé mentale), le RAIIQ (Regroupement pour l’aide aux itinérants et itinérantes de Québec) et le ROP 03 (Regroupement des organismes de personnes handicapées de la région de la Capitale-Nationale), en collaboration avec une équipe de recherche composée de Katharine Larose-Hébert (TELUQ), Isabelle Le Pain (Université de Sherbrooke) et Alexis Truong (Université d’Ottawa). Après certaines difficultés vécues, les intervenant(e)s des milieux communautaires de la Capitale-Nationale ont convenu de se mobiliser ensemble. En prenant appui sur des expertises développées au sein de nos groupes, puis sur des leviers identifiés par la recherche, des stratégies collectives et structurelles se mettent en place. La visée : diminuer les difficultés émotionnelles liées au travail. Cet atelier présentera la démarche entreprise et des actions 5 déployées. Avec les participant(e)s, nous tenterons d’aborder plus concrètement un outil développé pour l’animation de réunions d’équipe

À propos des conférenciers

Steve Dubois est agent de mobilisation au Projet DÉPART. Son parcours présente des implications multiples auprès d’organisations communautaires en santé mentale, depuis plus de vingt ans, de même qu’auprès d’organisations de santé, dans des projets de mobilisation sociale et de transformation des pratiques. Il est formé à l’intervention en délinquance, à l’anthropologie sociale, à la psychanalyse clinique et culturelle et en étude des pratiques psychosociales.

Magali Parent travaille au sein des milieux communautaires d’aide et d’accueil variés de la ville de Québec, depuis les vingt dernières années. D’abord comme intervenante en première ligne, ensuite comme formatrice et organisatrice communautaire, elle s’est aussi jointe à des projets de développement en cohabitation sociale et en réduction des méfaits. Elle est actuellement étudiante à la maîtrise en étude des pratiques psychosociales de l’UQAR, au campus de Rimouski et travaille comme consultante en animation, médiation et accompagnement en développement psychosocial collectif.

Atelier 4 : Les relations sociales : risques psychosociaux ou facteurs de protection ?
 

Les conflits interpersonnels, le harcèlement et les violences psychologiques représentent des risques psychosociaux en milieu de travail qui sont basées sur les relations sociales. La reconnaissance et le soutien social sont quant à eux des facteurs de protection qui dépendent des relations. Qu’entend-on par relations sociales? Comment peuvent-elles influencer positivement et négativement la santé mentale au travail?

Dans cet atelier, il sera question de l’apport des relations sociales dans la communication, des enjeux relationnels de la communication et de leurs effets en milieu de travail. Nous aborderons aussi des pistes d’actions pour tirer profit des relations afin qu’elles agissent positivement sur les facteurs de protection et qu’elles aient un impact moindre sur les risques psychosociaux.

À propos du conférencier

Richard Rioux Ph.D, CRHA est psychosociologue et conseiller cadre en innovation et mobilisation connaissances au CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Après un baccalauréat et une maitrise en communication, il a effectué un doctorat interdisciplinaire en santé et société où il s’est intéressé aux relations sociales ainsi qu’aux rôles professionnels et personnels vécus par les futurs médecins de famille lors de la dernière étape de leur formation. En plus d’avoir été enseignant universitaire en communication et sociologie de la santé durant 7 ans, il compte 5 ans d’expérience dans le réseau de la santé et des services sociaux en administration de la recherche, en transfert et mobilisation de connaissances et en implantation d’innovations.

Atelier 5 : Courage, pour des relations saines, non violentes et égalitaires

Le programme Courage s’adresse aux hommes ayant des comportements violents dans un contexte conjugal ou dans leurs relations interpersonnelles. Ce service permet aux individus d’identifier et comprendre ces comportements dans le but de les cesser et à s’affirmer sans violence. Les comportements impulsifs occasionnent souvent des difficultés relationnelles, conjugales, judiciaires et se reflètent également dans la sphère du travail. Vous faites face à un collègue qui vit des difficultés avec la gestion de ses émotions? Cet atelier tentera de vous fournir quelques outils permettant d’assurer un milieu de travail sécuritaire.

À propos des conférenciers

Alexandra Gauthier diplômée d’un baccalauréat en psychologie, elle est actuellement en rédaction de son mémoire de maîtrise au sujet de l’isolement social chez les hommes atteints de troubles anxieux ou de l’humeur. Elle est employée au programme Courage, service d’aide pour les hommes voulant cesser d’user de la violence dans leurs comportements, au sein de l’Association canadienne pour la santé mentale, section Saguenay (ACSM-S). Auparavant, elle a œuvré dans différents services de l’ASCM-S et au sein d’autres organisations, soit en santé mentale, en réinsertion sociale, en éducation à la petite enfance, en contexte judiciaire, en situation d’itinérance et en toxicomanie.

Jordi Foz diplômé de l’Université de Barcelone et de l’Université de Montréal, Jordi Foz a étudié en études littéraires, au certificat en criminologie, en victimologie et en intervention en dépendance. Il a plusieurs expériences en intervention auprès de diverses clientèles, notamment avec des personnes en situation d’itinérance, personnes en réinsertion socioprofessionnelle et hommes qui utilisent des comportements violents dans leurs relations. Il est coordonnateur clinique au sein de l’ACSM-S dans les programmes Courage et PAJ-SM.

Atelier 6 : Santé psychologique au travail : avez-vous le gène du bonheur?

Le bonheur est une quête universelle, autant dans nos vies personnelles que sur le plan professionnel. Mais, qu’est-ce que le bonheur exactement? Est-il déterminé par notre biologie, nos relations sociales ou l’environnement dans lequel nous évoluons? Comment peut-on le mesurer ou l’apprécier pleinement? Dans cette présentation, nous tenterons de démystifier chacune de ces questions afin de mieux comprendre les bases biologiques du bonheur. Nous discuterons des études scientifiques qui ont permis de mieux comprendre l’importance et la place du bonheur dans nos sociétés modernes. Par la suite, nous verrons ensemble l’importance de la génétique et tenterons de répondre à la question suivante : y a-t-il des gènes du bonheur? Finalement, nous ferons quelques parallèles avec d’autres études en santé mentale pour mieux conceptualiser les concepts que nous aurons vu ensemble. Cette formation est une invitation à comprendre le bonheur sous toutes ses facettes et à réaliser en quoi la santé psychologique des individus affecte les milieux de travail à tous les niveaux.

À propos du conférencier

Simon Girard, professeur en génétique humaine à l’UQAC, est un chercheur en génétique des maladies du cerveau. Il est bachelier en bio-informatique de l’Université Laval. Il a fait une maîtrise en sciences neurologiques à l’Université de Montréal et un doctoral en biologie moléculaire dans cette même université. Son laboratoire de recherche vise à mieux comprendre plusieurs maladies du cerveau, notamment l’épilepsie, la schizophrénie et le trouble bipolaire. Pour se faire, il utilise l’informatique afin de traiter un très grand nombre de données génétiques.

Atelier 7 : CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean : vers un modèle intégré et préventif de la santé mentale au travail
 

Cet atelier amènera le ou la participant(e) à comprendre, par des processus et des moyens concrets, comment assurer une meilleure place en prévention des risques en santé mentale, dans le milieu du travail. En y exposant les défis d’une prévention efficace des risques psychosociaux, on proposera des solutions concrètes et réalistes, inspirées des expériences du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean. D’ailleurs, on exposera une expérience vécue, ayant conduit à une meilleure prise en charge collective de la santé mentale. Au moyen de ce partage, une réflexion concrète est suggérée en ce qui a trait aux pratiques de gestion, à l’organisation du travail, aux relations interpersonnelles et aux conditions d’emploi en faveur d’une meilleure prévention des risques liés à la santé mentale en organisation. C’est par le rôle du ou de la gestionnaire qu’on abordera, entre autres, les thèmes suivants : la culture de prévention SST (santé et sécurité au travail), la sécurité psychologique, la mise en fonction d’une ligne téléphonique d’écoute de référence et le réseau des « Veilleurs » au CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

À propos de la conférencière

Josyanne Dupuis, CRHA Conseillère en développement organisationnel au CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean est forte de sept ans d’expérience en gestion des ressources humaines ; elle est actuellement en rédaction de son essai de maîtrise portant sur la saine gestion du conflit interpersonnel en milieu de travail. Josyanne accorde une place centrale à la prévention des risques inhérents à la santé mentale dans sa pratique professionnelle.

FRAIS D’INSCRIPTION

(avant les taxes applicables)

Inscription hâtive | avant le 12 avril

  • 80$ étudiants
  • 150$ organismes communautaires
  • 180$ admission générale

Après le 12 avril

Ajoutez 20 $ de plus à chaque tarif pour les inscriptions tardives.

POUR INFORMATION, QUESTIONS, COMMENTAIRES

371, rue Racine Est,
Chicoutimi, QC,
G7H 1S8
418 549-0765, poste 108
Pour s'inscrire à la JRS 2024

Nos Partenaires

Merci au comité organisateur de la 21e édition.
Le colloque de la Journée Roland-Saucier est un événement annuel d’envergure organisé par l’Association canadienne pour la santé mentale, les partenaires du milieu et le Service de formation continue de l’UQAC.

Cette activité permet d’accumuler 6 heures de formation continue accréditée.

NOTRE CAUSE VOUS TIENT À COEUR ?

Devenez membre de l’Association canadienne pour la santé mentale et adhérez à notre mission!

En savoir plus

Photos – entête : Jaunathan Gagnon, pied de page : Federico Respini

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound